Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits
Urban Portraits

URBAN PORTRAITS

Cadrer des cadres dans des carrés...

Ceci pourrait évoquer une comptine, un jeu enfantin, s'il ne s'agissait en réalité d'un pari visuel riche de possibles pour celui qui parvient à l'appréhender avec recul et une certaine fraicheur. Car il faut être capable de garder sa liberté de ton pour transcender un parti-pris créatif dont la simplicité fondamentale peut devenir un piège. Lorsqu'elle a ouvert en 2012 un compte Instagram et s'est lancé ce défi au quotidien, Nadia Anémiche était loin d'imaginer l'importance que tout ceci allait prendre pour elle.

La série Urban Portraits traduit sa manière de redécouvrir le monde, de considérer le banal avec un oeil neuf, dans un émerveillement perpétuel.

Au gré de ses flâneries urbaines, la photographe est devenue une collectionneuse. Collectionneuse de vues urbaines, de façades qui sont comme autant de portraits, parfois empreints de gaité, parfois marqués par les souvenirs d'un passé plus chaotique. À l'image de la vie même.  

(V. Douniaux)

© Nadia Anemiche, 2019